Elle s'intéresse aux sciences (astrologie et alchimie) et aux travaux de savants tel Borelli et Ciampini (en). Le roi Carl XVI Gustav de Suède et son épouse la reine Silvia ont choisi de passer quelques jours en France pour leurs vacances d’été. Silvia de Suède (en suédois : Silvia av Sverige, née Silvia Renate Sommerlath le 23 décembre 1943 à Heidelberg en Allemagne, est l'actuelle reine de Suède. Elle obtient l'accord de Mazarin de traverser la France pour se rendre à Hambourg. Intelligente, elle est dotée d'une grande culture, elle correspond avec de nombreux savants et hommes de lettres tels Descartes[15], Pascal, Gassendi, Leibniz ou Spinoza. Elle invite en Suède des érudits français tels Descartes qui y mourra en février 1650, Saumaise, Bochart ou Saint-Amant. Il n'a pas été aidé quand il en avait besoin ». La reine Silvia de Suède en octobre 2018. Christine a pendant son règne et après son abdication des relations avec des hommes et des femmes. La veille de la célébration du mariage, le groupe de pop ABBA, alors au sommet, interprète à l'opéra de Stockholm, retransmis à la télévision, une toute nouvelle chanson dont le titre fera histoire : Dancing Queen. Son corps repose au Vatican dans la crypte de la basilique Saint-Pierre. Christine décide de retourner en Suède et quitte Rome le 20 juillet. Le roi et Silvia annoncent leur union le 12 mai 1976 et se marient un mois plus tard, le 19 juin, dans la Cathédrale de Stockholm, aussi appelée la Storkyrkan. Esprit vif et curieux, elle a correspondu avec les plus grands penseurs de son temps. Il s'est contenté de vivre avec elle secrètement jusqu'à leur mariage, le 7 décembre 1976. La monarchie polonaise est élective et Christine pose sa candidature, estimant ses chances réelles en tant que dernier enfant des Vasa. Il y a 40 ans, Silvia Sommerlath devenait reine de Suède. Elle se heurte à l'opposition des nobles et du clergé luthérien et doit reprendre le chemin de Rome en 1662. Les autres membres de la famille royale de Suède, qui ont vu le couple aux funérailles du frère de la reine Silvia, ont été testés négatifs. Son premier geste est d'éloigner la reine douairière, dont la santé mentale a été altérée par la mort de son mari, afin d'éviter son influence néfaste sur la jeune Christine qui a dix ans. Gustave Adolphe, qui avait perdu deux enfants en bas âge, avait réglé l'ordre de sa succession avant d'entrer en campagne. C'est sa tante Catherine[2], comtesse des Deux-Ponts, qui tint le rôle de mentor féminin. Après la guerre, elle et sa famille déménagent au Brésil, à São Paulo, entre 1947 et 1957, avant de revenir en Allemagne. La reine de Suède avait 56 ans à l’époque. Hélas, les magazines de la Presse people, montrant par exemple des montages de sa fille, la princesse Madeleine, avec un « bébé secret », publiées dans le magazine allemand Frau mit Herz, l'ont rendue plus prudente. Christine est couronnée en 1650, et les préoccupations de son entourage se portent sur la pérennité de la dynastie, et donc sur les projets de mariage. Elle a ainsi les trois nationalités, allemande, brésilienne, et suédoise. La reine est également membre honoraire du The Mentor Foundation International, qui lutte contre l'usage des drogues par les adolescents et les jeunes adultes. Néanmoins le groupe, portant costumes et perruques baroques, dédie le morceau à celle qui était encore, pour quelques heures, la fiancée du roi. Le 15 mai 1658 elle est de nouveau à Rome, mais elle a perdu de sa popularité. C'est alors le premier mariage d'un monarque régnant depuis 1797, où Gustave IV Adolf et Frédérique de Bade s'étaient unis cinq ans après le couronnement du monarque. Elle est également membre du Comité honoraire du Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités. Rebutée par les liens du mariage, les chroniqueurs de son époque lui prêtent plusieurs amants, et des relations homosexuelles[14]. En 2003, la reine Silvia confie à un journaliste suédois qu'elle et la famille royale voudraient être encore plus en contact avec le monde de la presse. Oxenstierna est retenu au Saint-Empire par les péripéties de la guerre de Trente Ans et ne revient en Suède qu'en 1636 après le traité passé avec la France. Ses grands-parents maternels sont Artur Floriano de Toledo (1873-1935) (descendant du roi Alphonse III de Portugal par son fils Denis Ier de Portugal et la maîtresse de celui-ci, Maria Peres de Enxara[2]) et Elisa Novais Soares (1881-1928)[3]. Mais la reine trouve toujours une raison politique valable d’éconduire les princes étrangers. Depuis, la reine a mis en valeur les nombreux diadèmes et parures du riche écrin de la Elle quitte Rome le 20 juillet 1656 sur la galère papale, débarque à Marseille et atteint Paris le 8 septembre. Silvia de Suède (en suédois : Silvia av Sverige, née Silvia Renate Sommerlath le 23 décembre 1943 à Heidelberg en Allemagne, est l'actuelle reine de Suède. Elle est l'épouse du roi Charles XVI Gustave et la mère de l'héritière du trône, la princesse Victoria. Ses premiers amants sont Magnus de la Gardie (1622 – 1686), Ebba Sparre (1629 – 1662) ; son plus grand amour est Decio Azzolino, un cardinal. Elle est orgueilleuse, hardie, excentrique, faisant preuve politiquement d'une certaine duplicité. Après le décès du roi Gustave VI Adolphe, le 15 septembre 1973, son petit-fils, le prince Charles-Gustave devient roi sous le nom de Charles XVI Gustave, son père, le prince héritier Gustave-Adolphe, duc de Västerbotten, étant mort en 1947 dans un accident d'avion au Danemark. Fiancée un temps à Napoléon Bonaparte, elle a finalement épousé un général qui deviendra roi de Suède et de Norvège et qui l’a fait couronner reine. Le cabinet des médailles est particulièrement renommé ; la bibliothèque comprend 5 000 volumes. La paix de Westphalie, signée en 1648, lui donne l'île de Rügen, Wismar, Verden et Brême, ainsi qu'une partie de la Poméranie et l'embouchure de l'Oder. En effet, l'Organisation centrale des ouvriers de Suède, un groupe anarcho-syndicaliste, révèle dans son journal Arbetaren qu'elle a trouvé dans des archives allemandes que le père de la reine, Walther Sommerlath, avait adhéré à une aile étrangère du Parti national-socialiste allemand, le NSDAP/AO, en 1934, alors qu'il vivait au Brésil et travaillait pour une compagnie d'aciérie allemande. Comme elle le confie à l'agence de presse suédoise TT : « Si une personne vous blesse, la réaction naturelle est de se retirer. Vie de Désirée Clary, la Marseillaise qui fut le premier coup de foudre de Napoléon 1er avant de devenir reine de Suède. La plupart ont été recueillis dans les Mémoires de Johann Archenholz, Amsterdam, 1751-1759, 4 volumes in-4. La dernière modification de cette page a été faite le 4 juillet 2020 à 13:46. Il convient pourtant d'insister sur le fait que son travail pour une entreprise allemande située à l'autre bout du monde ne semble pas l'avoir conduit à adhérer aux idéaux nationaux-socialistes, son engagement politique étant resté réduit à posséder la carte du parti. Le journal suédois Svenska Dagbladet, note en 1994, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la reine, qu'elle a réanimé la popularité de la monarchie : « Avec Silvia, la république est morte ». En 1668, Jean II Casimir abdique. La princesse Madeleine ne va pas pouvoir rejoindre sa famille. Celle-ci a toutefois en horreur les liens du mariage et va pousser son favori à épouser Marie-Euphrosyne, la sœur de Charles-Gustave, donc sa cousine. Longtemps, ce n'était qu'une rumeur mais des journalistes avaient remarqué qu'en 1973, alors qu'il visitait une mine de charbon, il avait mal épelé son nom. Elle y est hôtesse et y rencontre le futur roi, alors prince héritier. Victoria Ingrid Alice Désirée est la princesse héritière de Suède. Son engagement envers les personnes souffrant de démence ou étant en fin de vie lui a aussi apporté un certain respect. La reine Christine de Suède et son chancelier Axel Oxenstierna lancèrent en 1645 le journal Post- och Inrikes Tidningar ou PoITen destiné à permettre aux dirigeants de justifier les levées de fonds alloués au financement de la guerre de Trente Ans contre la maison catholique de Habsbourg et ses alliés. Elle s'inquiète en 1686 du sort des protestants de France, qui doivent subir la politique des conversions forcées menées par le pouvoir royal. Chuck Berry n'est pas digne de la famille royale de Suède. En 1674, elle crée l'académie du Riario, qui deviendra l'Académie d'Arcadie, société de lettrés et d'artistes. La seule différence entre la mère et la fille se trouve dans le choix du diadème. Elle soutient l'école des Fijnschilders, ces peintres précieux hollandais, dont faisait partie Gérard Dou, qui s'efforcèrent de représenter la réalité avec le maximum de précision[4]. Le Tissu Suédine Uni Brun Réversible Fourrure Mouton. Le propriétaire d'une petite pizzeria de Saint-Laurent-en-Beaumont (Isère), à une cinquantaine de kilomètres de Grenoble, a vu débarquer dimanche en fin de matinée le roi et la reine de Suède ! Elle est la marraine du Fonds de la reine Silvia, géré par la World Scout Foundation pour les scouts infirmes. Le 13 février 1660, son cousin Charles X Gustave meurt subitement, laissant la couronne de Suède à son fils de cinq ans. Élevée à la dure, comme un garçon, elle affecte une apparence négligée et s'astreint à gommer toute féminité dans la façon de s'habiller et dans son comportement. Voici ci-dessus, le premier diadème qu’elle a porté la veille de son mariage. 76ème anniversaire de la reine Silvia de Suède. Malgré un essor économique certain depuis la fin de la guerre de Trente Ans, les manières de Christine, son goût pour les modes étrangères, les dépenses exorbitantes de son sacre, ses libéralités vis-à-vis de ses favoris et de ses invités, sa politique d'anoblissement en masse mettent à mal les finances royales. Un vague projet est négocié avec Mazarin pour lui offrir le trône de Naples, Christine s'engageant à user de son influence pour rallier le pape au projet. Elle fait une nouvelle tentative en 1666, mais le Conseil de régence interdit à son aumônier catholique d'entrer dans le pays et elle ne dépasse pas Norrköping. Renonçant définitivement à se marier, elle obtient de la Diète la désignation de son cousin Charles-Gustave d'abord comme successeur, puis comme prince héritier, ce qui englobe la propre descendance de ce dernier. Dans ses mémoires, Christine avouera l'influence de Descartes dans le mûrissement de ses pensées[5]. 7.50 € 6.25 € H.T., Aperçu Ajouter au panier. Avant son mariage avec le roi de Suède, Silvia Sommerlath travaille au consulat d'Argentine à Munich, qui en 1972 accueille les Jeux olympiques d'été. C'est triste, parce que je pense vraiment que nos enfants sont à l'aise et ouverts dans leur rapport aux autres et aux journalistes ». Enfant unique de Gustave II Adolphe et de Marie-Éléonore (fille de l'électeur de Brandebourg Jean III Sigismond), elle est élevée comme un garçon. Christine (en suédois : Kristina), née le 18 décembre 1626 à Stockholm (Suède-Finlande), morte le 19 avril 1689 à Rome (États pontificaux), reine de Suède de 1632 à 1654, est connue également comme la reine Christine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans un entretien à la télévision suédoise, en 1997, elle admet publiquement le problème : « Quand il était petit, les gens ne faisaient pas attention à ce problème. A l’invitation du Président de la République, Sa Majesté, le Roi de Suède Carl XVI Gustaf et la Reine Silvia de Suède ont effectué une visite d’Etat en France du 2 au 4 décembre 2014. Elle est l'épouse du roi Charles XVI Gustave et la mère de l'héritière du trône, la princesse Victoria. Christine (reine de Suède) Christine (en suédois : Kristina av Sverige), née le 18 décembre 1626 à Stockholm (Suède-Finlande), morte le 19 avril 1689 à Rome (États pontificaux), reine de Suède de 1632 à 1654, est connue également comme la reine Christine. Cette conversion d'un ancien souverain protestant représente une victoire symbolique dans la lutte de la papauté contre le protestantisme. Christine monte alors sur le trône sans opposition, sous la tutelle du chancelier Axel Oxenstierna, le très compétent « Richelieu » suédois. Pour son engagement en faveur des enfants en difficulté, elle est décorée en mai 2015 par la fondation européenne de la culture Pro Europa de son prix annuel « Pro Humanitate »[4]. Sa conversion la rend foncièrement tolérante. 1777. Le roi et la reine de Suède aperçus dans une pizzeria de l'Isère Charles XVI Gustave et son épouse Silvia sont passés dimanche dans une pizzeria à Saint-Laurent-en-Beaumont (Isère). Christine (en suédois : Kristina), née le 18 décembre 1626 à Stockholm (Suède-Finlande), morte le 19 avril 1689 à Rome (États pontificaux), reine de Suède de 1632 à … La reine a également évoqué le fait que le roi Charles XVI Gustave souffre de dyslexie. À la suite de cette polémique, un porte-parole du palais déclare « le père de la reine n'a jamais fait partie de la famille royale et donc je n'ai aucun commentaire ». Ce 23 décembre 2020, la reine Silvia de Suède fête ses 77 ans. Inflexible, il n'aurait pas toléré qu'un roi soit marié à une roturière. La chose s'était reproduite à maintes reprises. Elle a trois frères, Ralf, Walther-Ludwig et Jörg, dont le plus jeune vit en France et au Luxembourg. Madame, « S’il arrivait qu’un lettre me fût envoyée du ciel et que je la visse descendre des nues, je ne serais pas davantage surpris et ne la pourrais recevoir avec plus de respect et de vénération que j’ai reçu celle qu’il a plu à Votre Majesté de l’écrire. Voilà un pedigree qui fait fureur sur le marché matrimonial des têtes couronnées dans les années 1640. Cette affaire embarrasse le jeune Louis XIV et Mazarin, mais la cour ménage l'ex-reine de Suède. La photo diffusée par la Cour a été prise et automne à Heidelberg en Allemagne où la reine est née. Mais jusqu'à sa mort, en 1990, l'homme d'affaires a toujours nié tout rapprochement avec les nationaux-socialistes allemands. C'est aussi la raison pour laquelle le prince Bertil de Suède, oncle de Charles XVI Gustave et autre fils de Gustave VI Adolphe, deuxième dans l'ordre de succession au trône, ne s'est pas uni avec Lilian Davies, roturière galloise divorcée, pour conserver son droit à la succession, notamment s'il devait assurer une régence au nom de Charles-Gustave, alors mineur. La reine Silvia est la reine de Suède qui a le plus longtemps “régné” à savoir plus) Refusant de se marier, s'habillant en homme et fumant la pipe, les pamphlets de l'époque lui prêtent de nombreuses aventures aussi bien féminines que masculines[6]. Son numéro de carte du parti est no 3592030. Silvia naît à Heidelberg, en Allemagne, pendant la Seconde Guerre mondiale. Léopold III, la reine Astrid et leurs enfants peu avant le drame de 1935 Le 28 août 1935, ces les enfants du couple rentrent à Bruxelles avec leur gouvernante tandis que Léopold III et Astrid s’octroient une journée de liberté, dans leur propriété située près du lac des Quatre-Cantons. Elle laissa aussi des maximes et pensées dans l'imitation de La Rochefoucauld[17]. Elle y expose de multiples pièces (tapisseries, peintures, sculptures, dessins, objets divers de collection) qu'elle réunit à partir du fonds constitué en Suède, de donations ou d'achats plus récents. Elle reçoit un enseignement sévère sous la direction du grand maître de la maison royale Axel Banér (sv), le frère du maréchal, et de son précepteur, Johannès Matthiae (en). Christine de Suède, reine savante, et ses relations avec Descartes et La Rochefoucauld. Aux études traditionnelles des langues et de l'histoire, s'ajoutait la pratique des arts (notamment le dessin et la peinture) et du sport (escrime et équitation). Ingrid de Suède (en suédois : Ingrid av Sverige), née le 28 mars 1910 au palais de Stockholm et morte le 7 novembre 2000 au château de Fredensborg (), est devenue reine de Danemark de 1947 à 1972, douze ans après son mariage avec le futur roi Frédéric IX Transcription de lettres et de textes du XVIIe siècle : Christine de Suède, Louise de Bussy-Rabutin, le marquis de Sourches (NAF 28552 (3)) avec Christine (reine de Suède, … Elle meurt à Rome en 1689 d'érysipèle, maladie dont elle souffrait depuis plusieurs années. 7.50 € 6.25 € H.T., Aperçu Ajouter au panier. La situation dynastique reste la question essentielle. Elle se convertit au catholicisme, abdique en 1654, et après une série de périples à travers l'Europe, se fixe définitivement à Rome. Vers la fin de sa vie, peut-être sous l'influence du Bernin, elle se rapproche du mysticisme et protège Miguel de Molinos jusqu'à son arrestation et sa condamnation en 1685, ce qui lui valut d'être accusée de quiétisme par l'ambassadeur de France. Ce qui est certain est que le luthéranisme imposé par Gustave Ier Vasa était en Suède assez intolérant et que le culte catholique était strictement prohibé. Comme le… Le roi et la reine de Suède allument la 4e bougie de l’Avent entourés de souvenirs fabriqués par leurs enfants La Suède « a échoué » : le Roi se prononce sur la stratégie covid de son pays Discours du roi de Suède lors de la remise des prix Nobel 2020 La reine Silvia est engagée dans nombre d'organisations caritatives mais plus particulièrement dans celles luttant pour les enfants défavorisés ; elle a notamment fait plusieurs discours sur les droits de l'homme et l'exploitation sexuelle des enfants. About Press Copyright Contact us Creators Advertise Developers Terms Privacy Policy & Safety How YouTube works Test new features Le 24 mai 1935, à 25 ans, la princesse Ingrid de Suède épouse, dans la cathédrale de Stockholm, le prince héritier Frederik de Danemark, de onze ans son aîné. En 2002, la reine est sujette à une polémique. Sur le plan religieux, elle a une attitude tolérante, non dogmatique, le contraire d'une dévote. Le roi et la reine de Suède ont trois enfants : Le roi et la reine de Suède ont sept petits-enfants : Bien qu'assez réfractaire à l'idée d'avoir une reine roturière, la presse suédoise a rapidement commencé à publier des articles admiratifs sur la reine, insistant sur le fait qu'elle s'était pliée aux attentes des Suédois sur le rôle qu'elle devait tenir. Elle critique plus particulièrement les dragonnades (persécutions diverses, par exemple viols des paysannes protestantes pour faire abjurer les familles). Débarrassée des conflits, Christine peut se consacrer aux lettres et aux arts, alimentant sa propre bibliothèque d'ouvrages savants et faisant venir des œuvres de sculpture et peinture, surtout italiennes. Elle est aussi, mais très brièvement, hôtesse de l'air. Elle obtient l'autorisation du pape d'ouvrir le premier théâtre public romain, le Tor di Nona (en). Christine négocie son abdication contre des donations : elle se fait octroyer les revenus royaux des villes de Norrköping et de Wolgast, des îles de Gotland, Öland et Ösel, et la propriété de quelques domaines de Poméranie. C'est triste, parce que je pense vraiment que nos enfants sont à l'aise et ouverts dans leur rapport aux autres et aux journalistes », « le père de la reine n'a jamais fait partie de la famille royale et donc je n'ai aucun commentaire », « Quand il était petit, les gens ne faisaient pas attention à ce problème. Des rumeurs avaient alors déjà circulé sur sa vie durant la Seconde Guerre mondiale, plus particulièrement lorsque la relation de sa fille avec le futur roi de Suède avait été rendue publique. Le titre, dont les enregistrements ont commencé un an auparavant, n'est, contrairement à la légende, pas composé initialement pour Silvia. La reine Christine de Suède Christine de Suède est un phénomène qui traversa le XVIIe siècle en stupéfiant ses contemporains. Tissu Suède Stretch Noir. La reine Silvia de Suède est en deuil depuis le 23 octobre, date à laquelle s'est éteint l'un de ses frères Walter, à l'âge de 86 ans. Dès 1651, Christine envisage l'abdication. Née Silvia Renate Sommerlath, la reine est la fille de Walther Sommerlath (1901-1990), homme d'affaires allemand, président de la filiale brésilienne du groupe Böhler-Uddeholm ;ancien membre du Parti nazi, il a également été le directeur d'une entreprise confisquée à un juif[1]. Mais en femme de caractère, elle fait front aux critiques de son entourage. Ce meurtre lui vaudra le surnom de Sémiramis suédoise[9]. Son père trouve la mort à la bataille de Lützen en 1632, alors qu'elle n'a que six ans. "Christine de Suède, La Reine androgyne" de Georges Courty, Prix de l'Académie Française en 1962 petite révolution à la Cour de Suède, en 1632 devenue Reine de Suède, Kristina supprime les assiettes et gobelets en métal, pour de la porcelaine et du cristal Elle est également considérée comme une pionnière du féminisme[16], avec ses contemporaines Madeleine de Scudéry et Madame de Maintenon. Il n'a pas été aidé quand il en avait besoin », la princesse héritière Victoria, duchesse de Västergötland, la princesse Madeleine, duchesse de Hälsingland et de Gästrikland, princesse Estelle, Silvia, Ewa, Mary, duchesse d'Östergötland, princesse Léonore, Lilian, Marie, duchesse de Gotland, prince Nicolas, Paul, Gustaf, duc d'Ångermanland, Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités, Ancestry of Queen Silvia of Sweden compiled by William Addams Reitwiesner, « Leonore de Suède, première visite au Vatican », Hedwige-Élisabeth-Charlotte de Schleswig-Holstein-Gottorp, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Silvia_Sommerlath&oldid=172611299, Docteur honoris causa de l'université de Göteborg, Grand-croix de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne, Chevalier grand-croix de l'ordre du Mérite de la République italienne, Grand-croix de l'ordre national du Mérite, Chevalier grand-croix de l'ordre du Lion néerlandais, Récipiendaire de l'ordre de l'Aigle blanc, Récipiendaire de l'ordre de la Croix de Terra Mariana de première classe, Récipiendaire de l'ordre de l'Étoile blanche d'Estonie de 1re classe, Membre de l'ordre de la Couronne précieuse, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, Portail:Biographie/Articles liés/Culture et arts, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, la princesse Adrienne , fille de la princesse. Depuis que Christine de Suède a succédé à son père Gustave-Adolphe en 1633, les prétendants ne manquent pas.