Voici ci-dessus, le premier diadème qu’elle a porté la veille de son mariage. La reine est également membre honoraire du The Mentor Foundation International, qui lutte contre l'usage des drogues par les adolescents et les jeunes adultes. Vie de Désirée Clary, la Marseillaise qui fut le premier coup de foudre de Napoléon 1er avant de devenir reine de Suède. Le roi Carl XVI Gustav de Suède et son épouse la reine Silvia ont choisi de passer quelques jours en France pour leurs vacances d’été. Léopold III, la reine Astrid et leurs enfants peu avant le drame de 1935 Le 28 août 1935, ces les enfants du couple rentrent à Bruxelles avec leur gouvernante tandis que Léopold III et Astrid s’octroient une journée de liberté, dans leur propriété située près du lac des Quatre-Cantons. Hélas, les magazines de la Presse people, montrant par exemple des montages de sa fille, la princesse Madeleine, avec un « bébé secret », publiées dans le magazine allemand Frau mit Herz, l'ont rendue plus prudente. Inquiète des tergiversations de Mazarin, ce dernier n'hésitant pas à jouer un double jeu, elle décide de retourner en France. La reine de Suède avait 56 ans à l’époque. La monarchie polonaise est élective et Christine pose sa candidature, estimant ses chances réelles en tant que dernier enfant des Vasa. C'est sa tante Catherine[2], comtesse des Deux-Ponts, qui tint le rôle de mentor féminin. Fille d’un négociant en soie marseillais, François Clary, aisé, échevin et père de 9 enfants. Majeure en 1644, la reine Christine s'oppose rapidement au chancelier Oxenstierna, définitivement mis à l'écart après le traité de Westphalie. En 1674, elle crée l'académie du Riario, qui deviendra l'Académie d'Arcadie, société de lettrés et d'artistes. La reine Christine de Suède Christine de Suède est un phénomène qui traversa le XVIIe siècle en stupéfiant ses contemporains. Elle est orgueilleuse, hardie, excentrique, faisant preuve politiquement d'une certaine duplicité. Pour son engagement en faveur des enfants en difficulté, elle est décorée en mai 2015 par la fondation européenne de la culture Pro Europa de son prix annuel « Pro Humanitate »[4]. Elle y expose de multiples pièces (tapisseries, peintures, sculptures, dessins, objets divers de collection) qu'elle réunit à partir du fonds constitué en Suède, de donations ou d'achats plus récents. En 2002, la reine est sujette à une polémique. Elle a ainsi les trois nationalités, allemande, brésilienne, et suédoise. Elle maitrise également la langue des signes. Pourtant, une étude de dossiers publiée par le journal The Scotsman le 20 juillet 2002, révèle qu'en 1938, il était devenu propriétaire d'une aciérie qui a participé à l'effort de guerre allemand, incluant notamment des Panzer et des masques à gaz. Son père trouve la mort à la bataille de Lützen en 1632, alors qu'elle n'a que six ans. Ce 23 décembre 2020, la reine Silvia de Suède fête ses 77 ans. Cette affaire embarrasse le jeune Louis XIV et Mazarin, mais la cour ménage l'ex-reine de Suède. Elle obtient l'accord de Mazarin de traverser la France pour se rendre à Hambourg. À la suite de cette polémique, un porte-parole du palais déclare « le père de la reine n'a jamais fait partie de la famille royale et donc je n'ai aucun commentaire ». Ce qui est certain est que le luthéranisme imposé par Gustave Ier Vasa était en Suède assez intolérant et que le culte catholique était strictement prohibé. Ses revenus suédois rentrant mal, Christine décide de renégocier les accords passés avec son cousin. Le roi et la reine de Suède ont trois enfants : Le roi et la reine de Suède ont sept petits-enfants : Bien qu'assez réfractaire à l'idée d'avoir une reine roturière, la presse suédoise a rapidement commencé à publier des articles admiratifs sur la reine, insistant sur le fait qu'elle s'était pliée aux attentes des Suédois sur le rôle qu'elle devait tenir. Parmi les noms […] Inflexible, il n'aurait pas toléré qu'un roi soit marié à une roturière. Christine monte alors sur le trône sans opposition, sous la tutelle du chancelier Axel Oxenstierna, le très compétent « Richelieu » suédois. Gustave Adolphe, qui avait perdu deux enfants en bas âge, avait réglé l'ordre de sa succession avant d'entrer en campagne. Elle est la cofondatrice de la World Childhood Foundation, en 1999. La reine Silvia de Suède est en deuil depuis le 23 octobre, date à laquelle s'est éteint l'un de ses frères Walter, à l'âge de 86 ans. Néanmoins le groupe, portant costumes et perruques baroques, dédie le morceau à celle qui était encore, pour quelques heures, la fiancée du roi. Le Tissu Suédine Uni Brun Réversible Fourrure Mouton. Sa conversion la rend foncièrement tolérante. Depuis que Christine de Suède a succédé à son père Gustave-Adolphe en 1633, les prétendants ne manquent pas. Elle reçoit un enseignement sévère sous la direction du grand maître de la maison royale Axel Banér (sv), le frère du maréchal, et de son précepteur, Johannès Matthiae (en). Les raisons en sont certainement complexes : lassitude et dégoût du pouvoir, difficultés financières proches de la banqueroute ou cheminement spirituel qui conduira cette fille d'un des champions protestants de la guerre de Trente Ans à se convertir au catholicisme. Depuis, la reine a mis en valeur les nombreux diadèmes et parures du riche écrin de la Christine négocie son abdication contre des donations : elle se fait octroyer les revenus royaux des villes de Norrköping et de Wolgast, des îles de Gotland, Öland et Ösel, et la propriété de quelques domaines de Poméranie. Un vague projet est négocié avec Mazarin pour lui offrir le trône de Naples, Christine s'engageant à user de son influence pour rallier le pape au projet. Longtemps, ce n'était qu'une rumeur mais des journalistes avaient remarqué qu'en 1973, alors qu'il visitait une mine de charbon, il avait mal épelé son nom. Silvia de Suède (en suédois : Silvia av Sverige, née Silvia Renate Sommerlath le 23 décembre 1943 à Heidelberg en Allemagne, est l'actuelle reine de Suède. Ce titre à succès sortira sur l'album Arrival qui se vendra à plus de dix millions d'exemplaires dans le monde. Elle quitte Rome le 20 juillet 1656 sur la galère papale, débarque à Marseille et atteint Paris le 8 septembre. C'est un nouvel échec : les Polonais décident d'élire l'un des leurs, Michel Koributh Wiśniowiecki. Il avait obtenu des nobles la suppression de la dévolution exclusivement masculine dès 1627. Le roi et Silvia annoncent leur union le 12 mai 1976 et se marient un mois plus tard, le 19 juin, dans la Cathédrale de Stockholm, aussi appelée la Storkyrkan. Son numéro de carte du parti est no 3592030. C'est aussi la raison pour laquelle le prince Bertil de Suède, oncle de Charles XVI Gustave et autre fils de Gustave VI Adolphe, deuxième dans l'ordre de succession au trône, ne s'est pas uni avec Lilian Davies, roturière galloise divorcée, pour conserver son droit à la succession, notamment s'il devait assurer une régence au nom de Charles-Gustave, alors mineur. Elle obtient l'autorisation du pape d'ouvrir le premier théâtre public romain, le Tor di Nona (en). Elle est l'amie des artistes comme le célèbre Bernini dont elle fera écrire la biographie à ses frais, apprécie les musiciens baroques : Filippo Acciaiuoli qui lui dédie ses drames musicaux et Alessandro Stradella ses cantates, Alessandro Scarlatti dont elle soutient les débuts, Arcangelo Corelli qui l'initie au violon[12]. Christine décide de retourner en Suède et quitte Rome le 20 juillet. Christine a pendant son règne et après son abdication des relations avec des hommes et des femmes. Christine est couronnée en 1650, et les préoccupations de son entourage se portent sur la pérennité de la dynastie, et donc sur les projets de mariage. Le titre, dont les enregistrements ont commencé un an auparavant, n'est, contrairement à la légende, pas composé initialement pour Silvia. C'est triste, parce que je pense vraiment que nos enfants sont à l'aise et ouverts dans leur rapport aux autres et aux journalistes », « le père de la reine n'a jamais fait partie de la famille royale et donc je n'ai aucun commentaire », « Quand il était petit, les gens ne faisaient pas attention à ce problème. Elle s'est aussi engagée pour la lutte contre les handicaps, plus particulièrement avec les fonds de son jubilé ; en 1990, elle est décorée du prestigieux prix allemand Deutscher Kulturpreis, pour son travail. Elle est aussi, mais très brièvement, hôtesse de l'air. Le premier prétendant n'est autre que son cousin Charles-Gustave, mais Christine a une préférence pour le comte Magnus Gabriel De la Gardie qui obtient de nombreuses libéralités de la part de la reine. En 1668, Jean II Casimir abdique. Fiancée un temps à Napoléon Bonaparte, elle a finalement épousé un général qui deviendra roi de Suède et de Norvège et qui l’a fait couronner reine. Mais la reine trouve toujours une raison politique valable d’éconduire les princes étrangers. Elle quitte immédiatement la Suède, faisant étape à Hambourg, Anvers et Bruxelles[8] où elle se convertit secrètement au catholicisme. Elle s'intéresse aux sciences (astrologie et alchimie) et aux travaux de savants tel Borelli et Ciampini (en). Chuck Berry n'est pas digne de la famille royale de Suède. La reine Silvia est la reine de Suède qui a le plus longtemps “régné” à savoir plus) Malgré un essor économique certain depuis la fin de la guerre de Trente Ans, les manières de Christine, son goût pour les modes étrangères, les dépenses exorbitantes de son sacre, ses libéralités vis-à-vis de ses favoris et de ses invités, sa politique d'anoblissement en masse mettent à mal les finances royales. About Press Copyright Contact us Creators Advertise Developers Terms Privacy Policy & Safety How YouTube works Test new features Elle laissa aussi des maximes et pensées dans l'imitation de La Rochefoucauld[17]. Ils présentaient les symptômes et le résultat de leur test est formel: le prince Carl-Philip de Suède et son épouse la princesse Sofia ont été testés positifs à la Covid-19 ce 25 novembre. La Reine Christine de Suède, accueillie en France par le cardinal Mazarin, y aurait fait assassiner son grand écuyer, Giovanni Monaldeschi, soupçonné de trahison. Son titre réel est « roi de Suède » et non « reine », conformément au souhait de son père de lui permettre ainsi de monter sur le trône. Sa mère est Alice Soares de Toledo (1906-1997), une Brésilienne descendant de colons portugais établis au Brésil au XVIe siècle. Elle a laissé de nombreuses lettres et quelques écrits dont ses mémoires Ma vie dédiée à Dieu qu'elle n'acheva pas. Ces acquisitions font de la Suède la première puissance nordique[3]. Elle est la fille aînée du roi et de la reine de Suède. Marseille. La paix de Westphalie, signée en 1648, lui donne l'île de Rügen, Wismar, Verden et Brême, ainsi qu'une partie de la Poméranie et l'embouchure de l'Oder. Il convient pourtant d'insister sur le fait que son travail pour une entreprise allemande située à l'autre bout du monde ne semble pas l'avoir conduit à adhérer aux idéaux nationaux-socialistes, son engagement politique étant resté réduit à posséder la carte du parti. Sur son initiative, le Silviahemmet est créé à Stockholm. Ses grands-parents maternels sont Artur Floriano de Toledo (1873-1935) (descendant du roi Alphonse III de Portugal par son fils Denis Ier de Portugal et la maîtresse de celui-ci, Maria Peres de Enxara[2]) et Elisa Novais Soares (1881-1928)[3]. Elle est également membre du Comité honoraire du Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités. La reine Christine est de petite taille (1,52 m[réf. Elle se heurte à l'opposition des nobles et du clergé luthérien et doit reprendre le chemin de Rome en 1662. Cette conversion d'un ancien souverain protestant représente une victoire symbolique dans la lutte de la papauté contre le protestantisme. Avant son mariage avec le roi de Suède, Silvia Sommerlath travaille au consulat d'Argentine à Munich, qui en 1972 accueille les Jeux olympiques d'été. Refusant de se marier, s'habillant en homme et fumant la pipe, les pamphlets de l'époque lui prêtent de nombreuses aventures aussi bien féminines que masculines[6]. Sur le plan religieux, elle fait preuve du même activisme qu'en politique en soutenant l'escadron volant du cardinal Azzolino qui lutte contre les influences aux conclaves des puissances étrangères (française et espagnole) lors des élections papales. Après le décès du roi Gustave VI Adolphe, le 15 septembre 1973, son petit-fils, le prince Charles-Gustave devient roi sous le nom de Charles XVI Gustave, son père, le prince héritier Gustave-Adolphe, duc de Västerbotten, étant mort en 1947 dans un accident d'avion au Danemark. Ses premiers amants sont Magnus de la Gardie (1622 – 1686), Ebba Sparre (1629 – 1662) ; son plus grand amour est Decio Azzolino, un cardinal. Aux études traditionnelles des langues et de l'histoire, s'ajoutait la pratique des arts (notamment le dessin et la peinture) et du sport (escrime et équitation). Ce dernier est désormais enterré à l’église d’Avon et sa cotte de Elle retourne en Italie, mais reste bloquée à Pesaro en raison de l'épidémie de peste qui sévit à Rome. Le cabinet des médailles est particulièrement renommé ; la bibliothèque comprend 5 000 volumes. Victoria Ingrid Alice Désirée est la princesse héritière de Suède. Il y a 40 ans, Silvia Sommerlath devenait reine de Suède. 8 novembre. Christine se fixe définitivement à Rome en octobre 1668. Voilà un pedigree qui fait fureur sur le marché matrimonial des têtes couronnées dans les années 1640. Ce meurtre lui vaudra le surnom de Sémiramis suédoise[9]. Esprit vif et curieux, elle a correspondu avec les plus grands penseurs de son temps. Elle a trois frères, Ralf, Walther-Ludwig et Jörg, dont le plus jeune vit en France et au Luxembourg. Elle fait une nouvelle tentative en 1666, mais le Conseil de régence interdit à son aumônier catholique d'entrer dans le pays et elle ne dépasse pas Norrköping. Toutefois la cour de France est à nouveau soulagée de son départ pour l'Italie. Le couple royal … Le journal suédois Svenska Dagbladet, note en 1994, à l'occasion du cinquantième anniversaire de la reine, qu'elle a réanimé la popularité de la monarchie : « Avec Silvia, la république est morte ».